témoignages

Synergie Construct à l'honneur dans la presse

Julie Linden14 février 2022
Synergie Construct
Synergie Construct continue son expansion et intensifie son ancrage local dans le Hainaut

  « 80 % des contrats d’intérim débouchent sur des contrats à durée indéterminée » 

Avec 80 % de contrats d’intérim qui débouchent sur des contrats à durée indéterminée, l’intérim fait, plus que jamais, figure de porte d’entrée vers un emploi stable. C’est notamment le cas dans la construction, un secteur qui connaît de nombreuses pénuries. 

Synergie est active dans le secteur de l’intérim. Il y a quelques années, comme d’autres entreprises du secteur, elle a développé une filiale Construct qui, aujourd’hui, dispose de 9 agences en Flandre et 2 en Wallonie (Liège et Gosselies) pour s’occuper des métiers de la construction. « Synergie, ce sont plus de 70 agences mais une branche Construct a été créée pour répondre aux demandes du secteur », explique Sandrine Geudens, Branch Manager chez Synergie. 

« Nos agences sont là pour aider le secteur à trouver la main d’œuvre dont il a besoin. La pénurie qui touche la construction existe depuis des années mais elle évolue. Si auparavant, on manquait de profils qualifiés, on manque aujourd’hui de tous les types de profils », ajoute celle qui a d’ailleurs travaillé au lancement de la filiale Construction dans un autre grand groupe d’intérim avant de rejoindre Synergie il y a 2 ans, forte d’une expérience de plus de 20 ans dans le secteur de la construction. Pour elle, le secteur de l’intérim a un rôle à jouer pour tenter d’atténuer la pénurie. « Le secteur a besoin d’énormément de profils et parfois même de profils pour lesquels il n’y a pas de formation spécifique. 

De par notre travail, nous ciblons les caractères des candidats, voyons qui a envie d’évoluer… Il y a un côté relationnel et un réel suivi qui est fait. Nous restons persuadés qu’il faut garder de la proximité dans la construction, aider les travailleurs à trouver le job qui pourrait leur convenir et aider les entreprises à trouver les talents cachés. Pour ça, les entreprises sont prêtes à former et à donner des formations sur mesure. C’est aussi pour nous le challenge de parfois voir plus loin que ce à quoi les personnes qui se présentent à nous ont pensé. On discute avec elles et il arrive que ça débouche sur des formations auxquelles elles n’avaient pas pensé ». 

Manque de candidats

Quels profils sont les plus recherchés ? « Tous les profils ! Cela va des chauffeurs aux métiers du génie civil en passant par les ouvriers voiristes, les menuisiers ou les chauffagistes. Les jeunes vont davantage vers des secteurs comme la logistique plutôt que vers la construction et c’est dommage car des emplois sont disponibles mais il manque des candidats pour les formations ». 

Pour ce qui est l’intérim, la Branch Manager rappelle que 80 % des contrats d’intérim débouchent par la suite sur de l’emploi sous contrat à durée indéterminée. « L’intérim doit être vu comme un tremplin, un rouage vers un but. Chaque mois, il y a des engagements fixes qui suivent les périodes d’intérim. Pour tout le monde, c’est compliqué de recruter mais nous mettons des initiatives en place pour faire bouger les choses : des formations sont mises en place, nous travaillons avec Construform pour trouver les perles de demain, nous réalisons des campagnes de recrutement sur les réseaux sociaux sans compter les efforts qui sont faits au niveau fédéral comme la revalorisation des salaires ou les primes pour attirer vers les métiers de la construction », poursuit Sandrine Geudens dont l’entreprise engage aussi, surtout dans le Hainaut. 

« On grandit et, comme je l’ai dit, c’est nécessaire d’avoir un ancrage local, proche des travailleurs. Rechercher des talents prend du temps et nous engageons, notamment des recruteurs et des consultants dédiés aux secteurs ». Les femmes ont également leur place dans la construction. « Elles restent minoritaires. La Confédération de la Construction a mis en place pas mal d’initiatives pour inverser la tendance mais le chemin reste long », conclut-elle. Le secteur de l’intérim dans la construction (et dans tout autre domaine) est clairement en plein essor et constitue, plus que jamais, un moyen efficace de trouver un job qui correspond à ses attentes et ses envies…

Voir l'article en ligne, sur le site Références.be 

Découvrez tous les jobs disponibles via Synergie Construct


Autres articles de blog

témoignages 25 mai 2022

TÉMOIGNAGE DE JOYCE, HR CONSULTANT CHEZ SYNERGIE : « UNE GRANDE VARIETÉ DE TÂCHES ET UNE IMPLICATION TOTALE »

Un premier emploi en tant que consultant en intérim vous convient-il ? Pour Joyc...

tips 09 mai 2022

Pourquoi un emploi via une agence d'intérim est-il intéressant pour les jeunes diplômés ?

La recherche d'un premier emploi n'est pas toujours facile. À ce moment-là vous ...

infos 06 janvier 2022

Jours fériés Belgique 2022

La Belgique compte 10 jours fériés. Curieux de savoir quand vous aurez un jour d...